23 juin 2008

Red road

Red_road___250(Grande-Bretagne, sorti en 2006)

Réalisateur : Andrea Arnold

Genre : Suspense psychologique

Résumé : Une jeune femme qui travaille pour une société de vidéo-surveillance des rues de Glasgow reconnaît sur ses écrans la silhouette d'un homme qu'elle croyait en prison. Elle apprend que ce dernier, responsable d'un drame personnel qui a brisé sa vie, a bénéficié d'une mesure de libération conditionnelle. Usant des moyens techniques à sa disposition, elle entreprend alors de surveiller ses moindres faits et gestes, persuadée qu'il ne peut que commettre un nouvel écart.

Impressions : "Red road" est un film dur et subtil sur le deuil. En dépit d'un scénario qui peut paraître classique à la base, c'est une œuvre austère, adulte, crue et étonnante dans la forme, évitant les clichés du cinéma de pur divertissement et portant un regard à la fois sombre et optimiste sur la nature humaine.

Scénario : Sans sacrifier le fond à la forme, le scénario propose néanmoins un vrai suspense, digne d'un très bon thriller.

Interprétation : L'interprétation est à tout point de vue d'une très grande justesse.

Considérations artistiques : L'histoire prend place dans le décor et l'ambiance sociale d'une banlieue désœuvrée. Ce réalisme n'empêche pas le film de bénéficier d'une belle photographie.

Références cinématographiques : Par sa thématique et sa narration, "Red road" rappelle "Je vais bien ne t'en fais pas" de Philippe Lioret. Par son ambiance et le milieu qu'il décrit, il s'inscrit dans la lignée du cinéma réaliste et social britannique de ces dernières années.

Critiques et récompenses : "Red road" a reçu le prix du jury au festival de Cannes 2006.

Note subjective : 7 / 10

Posté par CinEdito à 22:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Red road

    Je pense me laisser tenter, grâce à toi

    Posté par Wilyrah, 20 février 2009 à 21:34 | | Répondre
Nouveau commentaire